Le Nor Seround a participé au congrès mondial de l’IUSY

Du 21 au 24 Février passés, à Sousse en Tunisie, s’est déroulé le congrès de l’IUSY (International Union of Socialist Youth), auquel la jeunesse de la FRA était représentée par deux membres, Yeghia Tachdjian (du LEM, Liban) et Anahit Akopian (Nor Seround, France). 

Étaient présentes près de 50 associations de jeunesse de partis politiques socialistes et progressifs de différents pays.

L’ordre du jour de la réunion tournait autour du thème de la protection de l’environnement et de la justice sociale. Les participants ont critiqué l’indifférence des grandes puissances face aux thématiques énoncées ci-dessus. L’assemblée a appelé les pays du monde à conjuguer leurs efforts pour prévenir la catastrophe écologique.

Les participants ont également demandé aux partis socialistes de prioriser la question environnementale, y compris à leurs programmes politique et électoral, et d’adopter définitivement une politique de développement durable. La question de l’instauration de la justice sociale entre également dans le cadre de cette lutte dont l’échec est préjudiciable aux intérêts des pauvres et de la classe ouvrière.

Au cours de la réunion, les représentants de la jeunesse du parti socialiste vénézuélien ont présenté leurs inquiétudes quant à la crise que traverse leur pays, en rappelant aux principales puissances de ne pas s’immiscer dans les affaires intérieures du pays. L’assemblée a mis l’accent sur l’importance de la résolution pacifique de la crise et sur le dialogue.

La réunion a salué les progrès réalisés dans le domaine des droits des femmes et a déclaré que le socialisme n’est pas complet sans démocratie.

Le Conseil de l’Union internationale des jeunesses socialistes a adopté un certain nombre de résolutions relatives aux questions environnementales, aux droits des femmes et à la justice sociale.

La résolution proposée par la jeunesse de la FRA sur la question de « L’exploitation minière et son influence sur la nature » a été acceptée à l’unanimité. Des organisations de jeunesse bulgares, biélorusses et ukrainiennes notamment ont pris part au vote de la résolution.

Dans le cadre de la réunion, les représentants de la jeunesse du parti socialiste arménien ont pu s’entretenir avec des représentants de la Tunisie, de la Palestine, de l’Ukraine, du Liban, mais aussi avec des représentants kurdes. Tous ont souligné l’importance du maintien et de l’approfondissement de la coopération.

https://www.arfd.am/news/9927/

Le Bureau Mondial de la jeunesse de la FRA

26 Février 2019 

Traduit de l’arménien par Sacha Vaytet-Cazarian