Le Camp du Nor Seround : Une institution vieille de 69 ans

13891850_1184153998315488_6962622131846925136_n

Deux ans après la fondation du Nor Seround en 1945 par Chavarch Missakian, le camp du Nor’s fut créé. Cette année, après un an d’interruption, le camp a fait son retour en France, à Cap Breton sur la côte Atlantique du 31 juillet au 10 Août.

32 personnes (de 15 à 25 ans) se sont réunies pendant 12 jours. Au programme, des activités diverses comme du paintball (avec une capture de drapeaux), de la plongée sous marine mais aussi des sorties à la plage ou à la ville de Cap Breton.

Les panagors (participants) ont aussi été formés par les membres du Bureau National sur certains sujets tels que la création du Nor Seround, le mouvement révolutionnaire arménien de 1850 à 1915, le Djavakhk, ou encore le conflit entre l’Arstakh et l’Azerbaïdjan (Groupe de Minsk, Principes de Madrid notamment).

Ils ont pu suivre des conférences avec le président du CDCA France, Harout Mardirossian, sur la justice et les réparations du génocide des arméniens et sur la situation politique économique et sociale en Arménie.

Les panagors ont également eu l’occasion de débattre sur l’avenir de l’identité arménienne, et notamment de celle des arméniens islamisés en Arménie occidentale.

Ce camp du Nor Seround, vieux de près de 70 ans, restera dans les mémoires de ses participants, repartis comme les générations précédentes, l’esprit plein de souvenirs. Cette expérience inoubliable permet aux jeunes arméniens de France de se rencontrer, d’échanger des idées, de s’amuser et surtout de tisser des liens amicaux forts.

Certains couples formés grâce au camp du Nor’s y envoient aujourd’hui leurs enfants.

L’expérience est unique en son genre et mérite d’être vécue.

 l’année prochaine !!

Sacha Vaytet-Cazarian

BONUS : Le camp du Nor Seround en 1967
Reportage diffusé au JT de FR3 Montpellier le 29 août 1967