Maral Najarian est libre !

le

Voilà enfin un peu de joie. Alors que les mauvaises nouvelles s’enchaînent depuis le mois de juillet pour le peuple arménien, nous apprenions hier soir que Maral Najarian est rentrée chez elle, à Beyrouth.

Cette citoyenne libano-arménienne était détenue depuis le 10 novembre dernier en Azerbaïdjan. Elle aurait été capturée par l’armée azérie vers Berdzor alors qu’elle tentait de fuir vers Erevan.

Alors qu’un cessez-le-feu avait été signé la veille, mettant ainsi fin (censément) à 44 jours de guerre, Maral tentait de récupérer ses effets personnels chez elle avant que sa maison ne se retrouve sur le territoire ennemi.

Depuis plus de 4 mois, les organisations arméniennes de diaspora et les organisations internationales multiplient les appels aux instances internationales pour une intervention auprès de la dictature d’Ilham Aliyev pour la libération de Maral.

Plusieurs personnalités influentes arméniennes ont ce soir remercié les organisations qui ont activement participé à sa libération, dont la Croix Rouge et la FRA Dachnaktsoutioun du Liban par l’intermédiaire du député arménien Hagop Pakradounian.

De retour à Beyrouth auprès de sa famille, Maral est en sécurité sous garde rapprochée. Elle a d’ailleurs donné sa première interview télé.

N’oublions pas cependant que 200 à 300 Arméniens, civils et militaires, sont toujours détenus sans motif par l’Azerbaïdjan. Aliyev a annoncé il y a quelques jours que « tous les prisonniers de guerre arméniens ont été restitués à l’Arménie. Ceux qui restent sont des terroristes. »

Nous devons absolument continuer notre travail auprès des instances et organisations compétentes pour exiger la libération de tous ces otages, qui ont eu pour seul tort de croiser le chemin des Azéris et des Turcs.

Le combat continue.

Varenag